Charte du Bénévole

Charte du Bénévole

 
Ecole du Chat de Quiberon

 

 

Etre bénévole à l’Ecole du Chat de Quiberon, c’est à la fois s’engager selon ses propres principes, mais également s’investir sérieusement auprès d’une structure qui compte sur ses bénévoles pour poursuivre son action !
Ne vous engagez pas à la légère ! Lisez soigneusement la charte du Bénévole (*)

 

1. Pourquoi m’engager auprès de l’Ecole du Chat de Quiberon ?

Avant tout bien entendu, vous aimez les chats et vous sentez fortement concerné par la protection féline. Vous êtes motivé et enthousiaste pour apporter à une association en plein développement votre aide et vos idées. Si vous êtes pleinement conscient qu’être bénévole implique d’être fiable et de savoir s’intégrer dans une équipe dynamique, c’est parti !

 

2. L’Ecole du Chat de Quiberon est-elle la bonne structure, celle qui me correspond ?

Les piliers de l’association : stérilisation, vaccination, identification. Pour qu’enfin cesse la prolifération féline sauvage ! L’association stérilise et relâche les chats sauvages. Elle recueille, socialise, identifie et vaccine ceux qui peuvent être adoptés. Pour devenir bénévole, je me dois d’être en accord avec ces principes.

 

3. Quelles sont les fonctions qui m’intéressent et dans lesquelles je me sens capable de m’investir ?

Toute fonction ne peut être occupée par n’importe qui. On peut être plus ou moins sensible à la souffrance, capable d’encaisser des situations parfois dramatiques ou de soigner des plaies impressionnantes. Si vous ne vous en sentez pas capable, aucun problème. D’autres rôles sont à remplir au sein de l’association ! Dès le premier contact, soyez donc clair sur les tâches que vous vous sentez à même de remplir.

 

4. Dans quelle mesure suis-je disponible pour m’investir ?

Dès le départ, le contrat moral entre l’association et le bénévole sera clair. L’association ne demandera jamais à un bénévole plus de temps qu’il ne souhaite (ou ne peut) lui consacrer. Disponible 2h ou 5j par semaine, votre aide sera tout aussi précieuse ! En revanche, si vous vous engagez à donner ce temps, vous devez le respecter par la suite. Cette aide peut aussi être limitée sur la durée : si vous êtes soudainement plus disponible pendant 15 jours (vacances) ou quelques mois (arrêt maladie, chômage, temps partiel), et que vous souhaitez augmenter votre investissement, n’hésitez pas à nous contacter.

 

5. Suis-je capable de respecter l’opinion et la fonction des autres bénévoles, de travailler en équipe ?

Toute l’équipe de l’Ecole du Chat de Quiberon doit travailler en bonne intelligence. Si une tâche est impartie à une personne donnée, respectez ce périmètre (ou proposez-lui clairement votre aide). Ne perdez pas de vue que vous pouvez intervenir sur différents fronts : être famille d’accueil, venir nourrir les chats au terrain, faire le suivi post-adoption, organiser des collectes… les tâches ne sont pas cloisonnées. En revanche, nous essayons autant que possible de structurer le travail, avec un responsable identifié pour chaque type d’activités. Ainsi, si plusieurs bénévoles interviennent sur le même plan, le responsable coordonnera leurs actions pour la meilleure efficacité possible.

 

6. Puis-je être bénévole à distance ?

Bien entendu ! Aujourd’hui, une aide importante peut être apportée grâce au téléphone ou à internet : communication autour de l’association, suivi des adoptions, contacts pour obtenir des aides ou une couverture médiatique… Même à l’autre bout de la France… ou de monde, le temps que vous pourrez consacrer à nos matous soulagera d’autant l’équipe sur place.

 

7. Ai-je le droit de tout dire ?

NON. L'association travaille avec la plus grande transparence possible. Les adhérents, les donateurs, les sympathisants, les financeurs sont tenus au courant des actions et de l'utilisation des fonds régulièrement, et aussi lors de l'Assemblée Générale annuelle.
Mais lorsqu'on est bénévole, on accède à des parties privées du forum, on dispose d'informations échangées lors de discussions avec les autres bénévoles. On a également accès à des outils privilégiés selon ses activités (par exemple le fichier national d'identification).
Etre bénévole c'est donc aussi respecter un devoir de réserve et ne pas divulguer d'informations, de codes d'accès...

 

(*)Le bénévolat, par définition, ne donne droit à aucune rémunération. Néanmoins, l’association essaie de son mieux de valoriser moralement le travail de ses bénévoles !